Accueil » Appel de Genève sur le droit de santé des paysans et populations rurales : Le combat d’AIMES-AFRIQUE

Appel de Genève sur le droit de santé des paysans et populations rurales : Le combat d’AIMES-AFRIQUE

Rédigé par : Gapola

AIMES-AFRIQUE a animé vendredi 24 mai 2024 à Lomé, une conférence de presse sur ses activités en lien avec l’appel de Genève sur les droits à la santé des paysans et des personnes travaillant en zones rurales en Afrique. Selon Dr Serge Michel Kodom, Président Fondateur de l’ONG, les engagements d’AIMES-AFRIQUE permettent à l’ONG d’apporter des soins de santé de qualité aux populations vulnérables.

Cette rencontre avec la presse a permis à Dr Kodom de revenir sur les activités d’AIMES-AFRIQUE en 2023, sa participation à la 77ème Assemblée mondiale de la santé de l’OMS, son admission au Conseil d’administration du centre pour le contrôle et la prévention des Maladies (CCD Afrique), d’aborder les questions relatives au lancement du réseau des 1000 organisations de la société civile œuvrant en faveur des droits des paysans, l’organisation de la 2ème conférence de l’Appel de Genève sur les droits à la santé des paysans et des personnes vivant en zones rurales de Genève puis d’aborder les questions relatives aux préparations des 20 ans d’AIMES-AFRIQUE.

Quid de la 77ème Assemblée mondiale de l’OMS

Selon Dr Kodom, elle va se tenir sous le thème : ” Tous pour la santé, la santé pour tous”. Et le thème de la journée sera : ” Notre santé, nos droits ”.

La participation d’AIMES-AFRIQUE sera caractérisée par la table ronde organisée par l’Institut de Hautes Études Internationales et de Développement sous le thème : ”Défendre l’équité à la santé en Afrique”.

A cela va s’ajouter des rencontres avec les ministres africains et les acteurs de la santé mondiale de l’espace francophone et des couvertures médiatiques assurées par la télévision santé SOS DOCTEUR TV, une télévision promue par l’ONG.

Retour sur l’adhésion d’AIMES-AFRIQUE au Conseil d’administration de CDC Afrique

Créée le 31 janvier 2016, le CDC Afrique est un organe autonome de l’Union Africaine (UA). Il est chargé d’appuyer les politiques de santé afin de définir les mécanismes efficaces sur le continent.

En janvier 2024, AIMES-AFRIQUE a été officiellement désignée membre du Conseil d’administration de cet organisme. Cette désignation rejoint celle de l’ECOSSOCC-UA que Dr Kodom avait eu à présider.

Quid de la question des droits à la santé des paysans

S’inscrivant dans le cadre de sa politique, celle d’apporter des soins qualitatifs aux populations et de la résolution de l’ONU prise lors de la 73ème Assemblée générale, AIMES-AFRIQUE a organisé du 16 au 20 décembre 2019, la première conférence mondiale sur la problématique des droits des paysans et autres personnes vivant en zone rurale et adopté l’appel de Genève sur le sujet, qui est Aujourd’hui un sujet de plaidoyer auprès des institutions, des organisations internationales, des gouvernements et autres.

Aussi dans la même logique, il a été procédé à une restitution de l’étude de l’impact des actions de AIMES-AFRIQUE sur les populations rurales (cas d’Agou) par des étudiants et enseignants chercheurs de Geneva Graduate Instute.

Dans la même logique, il a été lancé le réseau des OSC œuvrant pour le droit à la santé dans les zones rurales.

Aussi s’est dans tenu dans le cadre de la promotion du droit à la santé des paysans et des populations rurales la deuxième conférence mondiale de l’appel de Genève à Genève en Suisse.

Les préparatifs des 20 ans de AIMES-AFRIQUE

En effet, l’organisation des 20 ans de AIMES -AFRIQUE (19-01-2005 au 19-01-2025) permettra de mettre un focus sur trois axes que sont ” Vision : santé et éducation pour tous” qui permettra d’agir sur 12 déterminants de la santé, ”Les enjeux sécuritaires et climatiques”, ” l’accélération du mécanisme de mise en œuvre de Couverture Médicale Universelle ou d’Assurance Maladie Universelle” et ” Les enjeux sécuritaires et climatiques”.

Et ces 20 ans seront célébrés sous le thème : ” Réduction des Inégalités des droits économiques, sociaux et culturels en zones rurales face aux enjeux sécuritaires et le changement climatique en Afrique ”.

@gapola

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AcceptER Lire Plus....

Politique de confidentialité et de cookies