Accueil » Campagne cotonnière 2024-2025 : Les conditions pour emblaver 100.000 hectares pour une production de 85.000 tonnes

Campagne cotonnière 2024-2025 : Les conditions pour emblaver 100.000 hectares pour une production de 85.000 tonnes

Rédigé par : Gapola

La Fédération Nationale des Groupements des Producteurs de Coton (FNGPC COOP-CA) a renouvelé samedi 15 juin 2024, à Lomé, son engagement à améliorer la productivité cotonnière et le rendement de la filière au Togo. Face à la presse, Koussouwè Kouroufei, président du Conseil d’administration de la FNGPC COOP-CA a remercié le chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour avoir facilité le compromis trouvé entre les cotonculteurs et le groupe OLAM, actionnaire majoritaire de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT).

Selon M. Kouroufei les cotonculteurs sont un peu soulagés à la suite des décisions prises au cours des réunions tripartites.

Les producteurs de coton togolais, après plusieurs rencontres d’échanges et de réflexion avec les acteurs de la filière cotonnière, dont la Nouvelle Société Cotonnière du Togo et l’État togolais, sous l’exhortation du Président de la République et l’égide du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural, sont un peu soulagés d’annoncer aujourd’hui les décisions issues de ces assises. En effet, suite aux discussions franches, trois principales décisions ont été prises afin d’assurer la sérénité au sein de la filière pour la campagne 2024-2025, et de garantir un meilleur revenu aux cotonculteurs , a-t-il déclaré.

Ces décisions qui portent sur la fixation du prix d’achat du coton graine à 300 FCFA par kilogramme pour le premier choix et 280 FCFA pour le deuxième choix contre 274 FCFA, la baisse du prix des engrais NPKSB 12-20-18-5-1 et Urée 46%N à 14 000 FCFA le sac de 50 kilogrammes pour les producteurs et la mise en place d’un comité tripartite composé des représentants de la FNGPC, de la NSCT et de l’État (représenté par les ministères chargés de l’agriculture et des finances) pour examiner toutes les questions d’intérêt stratégique de la filière visent la réussite de la campagne cotonnière 2024-2025.

Ainsi, pour cette campagne qui s’annonce, les producteurs de cotons prévoient d’emblaver 100.000 hectares pour une production de 85.000 tonnes.

” Nous avons dit que nous n’allons plus produire pour que OLAM seul ne vende. Nous avons également demandé la révision de notre mécanisme de fixation des prix et du pacte national ”, a précisé M. Kouroufei.

Quid de l’objectif de la campagne 2024-2025

Pour M. Kouroufei, les producteurs ont déjà un objectif à atteindre. Il s’agit d’emblaver 100.000 hectares et produire 85.000 tonnes de coton graine à la campagne 2024-2025.

” Nous prévoyons emblaver 100.000 hectares pour faire ressortir 85.000 tonnes si les conditions sont réunies… Les producteurs sont mêmes prêts à aller au-delà. Si les intrants sont mis en place à temps et que toutes les conditions climatiques sont réunies, il n’y a rien à craindre pour la production cotonnière du Togo si toutes les conditions sont réunies ” a-t-il rassuré.

En effet, pour la campagne 2024-2025, les cotonculteurs veulent croire à une collaboration efficace et dynamique avec la NSCT pour un partenariat gagnant-gagnant.

Aussi s’engagent-ils à retrousser les manches pour se mettre encore au travail en vue d’améliorer la productivité et le rendement de la filière pour contribuer davantage à la croissance économique du Togo.

Par ailleurs, ils ont remercié le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, pour sa détermination et sa politique inclusive pour le développement de la filière cotonnière au Togo.

Notons que la campagne 2023-2024 a connu un excédent de production de 45% que la campagne 2022-2023.

@gapola

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. AcceptER Lire Plus....

Politique de confidentialité et de cookies